Contenus zen, ça existe !

Contenus zen, ça existe !

Les contenus zen, ça existe. Moi, plume d’entreprise, je les ai débusqués. Où ? Non pas dans un temple bouddhiste, ni au fond de l’Amazonie, ni dans un livre de Christophe André. Je les ai trouvés dans chaque site que j’ai écrit et conceptualisé pour mes chers clients.

Pourquoi écrire sur les contenus zen ? Parce que les commentaires de mes clients sur mon travail ont non seulement attrait avec la performance mais aussi avec le bien être. Parce que les contenus ont un effet…

Les contenus zen, comment ?

Le miracle tient à peu de choses, et à toute une vie vouée à l’écrit et à ses variantes, publicitaires, littéraires, humoristiques, commerciales… Un cocktail unique qui fait naître des contenus originaux pour chaque entreprise ou chaque indépendant, en quête de contenus rafraîchissants.

L’avantage des contenus zen ? Ils peuvent être aussi bien percutants, dynamiques, avantageux, originaux, que corporate. L’un n’empêche pas les autres !

Les contenus sont zen quand ils :

  • sont uniques et qu’ils vous ressemblent.
  • sont le reflet exact du projet d’entreprise, de ses offres. 
  • donnent envie de lire, toujours et encore plus.
  • répondent aux attentes, aux besoins et aux intentions des internautes qui les lisent.
  • ont du style, une rhétorique propre, bref une ligne éditoriale.
  • sont parfaitement paramétrés SEO.
  • parlent le même langage que les photos envirronantes.
  • sont harmonie, fluidité.

Les contenus zen, ça rend heureux. Ah bon ?

Quand les contenus sont zen, ça se voit tout de suite. Les pitch de présentation des commerciaux, ou du chef d’entreprise sont apaisés, logiques, en cohérence avec le reste des contenus publiés, il y a un effet de cohésion, fédération, de communauté.

Ils rendent heureux, car ils sont fiables.

On s’appuie sur eux, ils sont le socle pour tout redémarrer, entreprendre, développer un nouvelle offre, conquérir de nouveaux marchés.

Ils deviennent un allié là où ils étaient considérés comme encombrant, inadaptés, dépassés, incohérents, tristes. On se sent chez soi avec les contenus zen, comme dans un appart fengshuisé. Chaque mot à sa place.

Lire aussi : Ma vie de plume d’entreprise, une relation privilégiée avec mes clients, La vie des contenus, mieux que des carottes ! 

Laisser un commentaire

Fermer le menu