Contenus web : le temps des carottes

Contenus web : le temps des carottes

Les contenus web c’est comme les carottes, ça pousse lentement mais sûrement si on les sème au bon moment et si on les chouchoute. Faisons un tour par le potager, histoire de se mettre la carotte … au court bouillon.

Je ressens souvent de l’incompréhension devant la fabrique de contenus de blog d’entreprise. En effet, vous, chef d’entreprise, êtes pressé et voulez des résultats immédiats. Or 600 visites par jour sur un blog qui n’existait pas hier, du jour au lendemain, c’est impossible ! Une carotte ne pousse pas en un mois !

Prenons l’exemple de Jean, patron d’une PME dans le bâtiment. Son blog est au point mort depuis des années et il voudrait bien avoir du contenu régulier, mais il ne sait pas quoi faire.

Contenus web, ça pousse, à condition d’écrire !

Pour ses contenus web, il fait appel à une plume d’entreprise. Et là, même face à un programme éditorial aux idées bien germées, sur-mesure, avec travail sur la sémantique et référentiel de mots clefs Google friendly, il ne comprend toujours pas l’intérêt d’écrire sur les besoins réels de ses prospects : la déco, la rénovation, les soucis face aux experts etc, .. Là aussi, les idées poussent, mais il faut du temps à Google et au chef d’entreprise pour les interpréter. Donc il faut se donner du temps ensemble pour poster les bons articles pour les bonnes cibles et suivre leurs statistiques.

Semer au printemps, récolter en automne de bonnes statistiques bien juteuses..

Ecrire des contenus web prend du temps, environ 2 heures pour un article basique. Outre les recherches (et l’inspiration), il faut trouver la bonne photo, le configurer pour le SEO, qu’il corresponde au plan éditorial déjà défini. Le contenu, ça pousse, mais lentement ai-je dit à Jean ! Comptez, comme pour les carottes sur une lente maturation. Pour des semis de printemps, la carotte se récolte en automne. C’est pareil pour un blog, on récolte des statistiques de visite en progression environ 3 mois plus tard. Il faut encore 3 mois pour consolider, et encore 6 mois, pour atteindre les 140 contenus, dignes de donner quelques petites palpitations à Google.

Alors oui, l’idée de la carotte est bonne et va vous permettre de bien comprendre le mécanisme du blogging : CULTIVONS LES CONTENUS ! Visualiser les carottes en train de pousser, ça fait du bien, non ? On revient aux vraies valeurs. Le slow blogging quoi !

Laisser un commentaire

Fermer le menu