Nouveau Mooc sur la santé des dirigeants.

Nouveau Mooc sur la santé des dirigeants.

Tous les entrepreneurs le savent, gérer sa santé au quotidien n’est pas une chose facile. On repousse la date de rendez-vous chez le médecin, ou bien les analyses recommandées. On se sent las, mais on ne fait rien, ou si peu, on se s’autorise même pas de repos. Heureusement qu’il existe Amamooc, le premier Mooc sur la santé des entrepreneurs, supporté par Amarok, l’Observatoire de la santé des dirigeants de PME.

La santé des dirigeants de PME, une priorité ?

Je découvre dans les pages du Figaro du 5 juillet un articulet sur ce Mooc d’un nouveau genre. En tant que rédacteur indépendant, j’y suis sensible, car confrontée à la gestion au quotidien de mes ressources, afin d’être la plus efficace possible. Mais en tant que Plume d’entreprise, mes activités ne sont pas aussi complexes qu’un Dirigeant de PME, qui doit non seulement se diriger lui-même, mais aussi des équipes et son activité. Je suis seule à la barre, et c’est un avantage certain. Cela dit, je dois lutter contre la sédentarité, la solitude et la page blanche ! Donc la santé, oui, c’est une priorité pour tous je dirai. Mieux, la prévention des risques liés à la santé.

La prévention oui, mais comment ?

Par une meilleure gestion du stress, par une écoute de soi dite « active ».

Le stress est l’aboutissement, le symptôme qui « alerte » sur un état de pré brun-out. C’est bien d’avoir des Happiness Chief Officer, mais c’est mieux en tant que dirigeant de cultiver une veille sur soi-même. C’est l’exercice de la responsabilité de nos jours : montrer l’exemple à ses managers, plutôt qu’aller chercher l’effet curatif du coach (l’un n’empêche pas l’autre). Gérer son sommeil, s’autoriser une petite sieste (de 30 mn, en état de relaxation ou de méditation), faire du sport, de la méditation, prendre des congés, s’autoriser des moments familiaux ou amicaux de qualité. Car à côté du burn-out, le borre-out menace aussi. Le dirigeant, souvent isolé s’ennuie à accomplir certaines tâches (si, si, le dirigeant aussi !), et stresse pour d’autres.

Par un plan nutritionnel énergisant et alcalinisant.

Le stress est lié au sommeil, mais on ne le dit pas assez, il l’est tout aussi à la nutrition. En effet, plus on mange sucré, salé et gras, plus on favorise l’inflammation, l’irritabilité générale, plus on est enclin au stress. Manger plus alcalin (fruits, légumes, ..) aide à mieux gérer une vie hyper active. C’est le cas du régime crétois, anti-cancer par exemple..

Et par plein d’autres choses, … Si vous êtes curieux, inscrivez-vous à ce Mooc, a priori en ligne jusqu’au 25 juillet, infos ici. Moi, je vais me détendre les jambes et boire une eau citronnée, histoire de faire une pause, avant de reprendre la plume…

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu